Participation au Jamboree sur les ondes (JSLO) – Coëtquidan

Tango Mike 17 Golf Sierra Echo

Pour la première fois, répondant à l’invitation chaleureuse du Scoutisme français, des unités de guides et de scouts d’Europe ont participé au « Jamboree sur les ondes » (JSLO) ce week-end du 21 et 22 octobre, à Guer dans le Morbihan.

À cette occasion une cinquantaine de jeunes (les 1ère et 2ème Brocéliande et la 1ère Argoat) ont passé un week-end autour des techniques de « transmissions ».

D’abord par un grand jeu sur le thème de la résistance où il fallait notamment retrouver des paquets parachutés pendant la seconde guerre mondiale dans la forêt. Chaque paquet était matérialisé par des balises radio émettant en Morse que les éclaireurs pouvaient localiser au moyen de récepteurs directionnels !

Mais aussi par la découverte des techniques de transmission par les ondes : le fonctionnement, l’utilisation d’émetteurs et même l’établissement de contacts radio auxquels scouts et guides ont pu prendre part ! Ils ont ainsi pu entrer en contact avec d’autres scouts ou des radioamateurs… comme cette station radio émettant depuis Gilwell Park, au nord de Londres, dans la vaste propriété achetée par Baden-Powell pour en faire le lieu de formation des scouts britanniques. Il était touchant de voir toutes les guides, après avoir été rapidement initiées à l’alphabet phonétique international, désireuses de prendre le micro pour se présenter et entrer en contact avec un radioamateur situé en France ou au-delà… « Par-dessus les frontières, je tends la main »… Fascinées par cette expérience, elles l’utilisaient encore plusieurs heures après entre elles !

Au total, grâce à l’aide de l’Équipe technique nationale transmissions, plus d’une centaine de contacts a été réalisée.

 

Ce même week-end, dans toute la France, on a dénombré 13 groupes scouts qui ont pris part à ce jamboree mondial. Dans le monde, c’est plus d’un million de scouts originaires de plus de 150 pays qui ont participé à ce Jamboree qui se déroule chaque 3ème week-end d’octobre depuis plus de 60 ans !

 Certains se demandent si, à l’heure d’Internet et de la téléphonie mobile, il est encore légitime de se former aux transmissions ! Leur légitimité dans la pédagogie scoute n’est pourtant plus à démontrer ! Au carrefour d’autres disciplines, elles permettent

– d’acquérir des connaissances en électricité, en électronique, en géographie, en topographie…

– d’apprendre à structurer des messages, d’écouter et d’aller droit à l’essentiel

– de pratiquer des langues étrangères : anglais, allemand, espagnol, italien, espagnol…

– de développer ses aptitudes à servir et à utiliser du matériel radioélectrique notamment lors de situations d’urgence (suite au cyclone Irma, les Antilles ont bénéficié de la compétence de nombreux amateurs de radio pour suppléer les réseaux téléphoniques et professionnels qui avaient été détruits)

– de cultiver un esprit de fraternité mondiale…

Enfin, n’oublions pas que dans nos camps, lors de nos explos, alors que la couverture téléphonique est parfois déficiente, les transmissions radio (CiBi notamment) permettent ordinairement de maintenir un contact entre patrouilles et maîtrise !

 

Courtois, fraternels, dévoués et serviables, les amateurs de radio partagent avec les scouts bien des valeurs communes.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à contacter le responsable de l’ETN Transmissions basé en Bretagne Hervé Dupuis : ou via la page FB de l’ETN Transmissions